Tout d’abord à l’occasion de la journée mondiale des droits de la Femme, quoi de plus logique que de faire l’éloge de celles qui font avancer le monde, et usent de leur ascendant pour faire entendre le discours d’une communauté étouffée par l’absolutisme masculin. Paris Match Afrique célèbre avec vous cette journée en vous présentant Les femmes les plus influentes dans la technologie africaine.

 

Voici tout d’abord les femmes les plus influentes dans la technologie africaine:

 

Juliana Rotich

Juliana Rotich, née en 1977 au Kenya, tout d’abord elle est une professionnelle des technologies informatiques qui a notamment participé à la création du premier logiciel open-source « made in Africa », Ushahidi, pour cartographier les dégâts et les témoignages dans les situations de crise, et qui dirige l’association de même nom. Elle travaille également à des solutions techniques facilitant l’accès à Internet sur tout le territoire africain. Rotich est née au Kenya. Elle fait une partie de ses études à l’université du Missouri-Columbia, aux États-Unis, et travaille dans l’industrie informatique un peu plus de 10 ans.

En 2011, Juliana Rotich a été nommée «entrepreneur social de l’année» par la Schwab Foundation au Forum économique mondial.

 

Edith Yah Broue

Edith Yah Brou est une blogueuse ivoirienne, née le 1er mars 1984 à Cocody, commune de la ville d’Abidjan. Tout d’abord elle est considérée comme l’une des figures les plus importantes de la sphère technologique de son pays, la Côte d’Ivoire. Diplômée de sciences économiques et gestion de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan-Cocody.

En 2009, elle co-fonde avec neuf autres amis l’ONG Akendewa, une association à but non lucratif qui mène des actions sociales grâce aux technologies. 2 ans plus tard en 2011, elle co-crée Ayana, le premier webzine féminin de Côte d’Ivoire. Elle est depuis 2015 la présidente de l’Association des blogueurs de Côte d’Ivoire. Ce qui lui a valu de figurer dans le top 50 des personnalités influentes de la Côte d’Ivoire, classement fait par Jeune Afrique, la même année

Avec sa start-up Africa Contents Group, Edith Brou réalise aujourd’hui ses propres productions, notamment l’émission web « Divan numérique » sur Youtube.

Nnenna Nwakanma

Nnenna Nwakanma est une militante du FOSS, organisatrice communautaire, conseillère en développement et consultante en développement technologie africaine originaire du Nigeria en Afrique .Elle est la co-fondatrice de la Fondation pour le Logiciel Libre et l’Open Source pour l’Afrique qu’elle copréside également. (La citation nécessaire) Elle est un ancien membre du conseil d’administration de l’Open Source Initiative. 

En 2017, elle est la directrice principale des politiques pour la World Wide Web Foundation , où elle soutient le travail sur l’Alliance for Affordable Internet et le Web We Want . source: Wikipédia

 

Ces parcours inspirants sont la preuve que la femme africaine et plus largement la femme noire a marqué, marque et marquera encore l’Histoire du monde en créant, fondant, soutenant et en faisant entendre sa voix.

 

  • Rejoignez notre Page Facebook Tutorielpro surtout, n’oubliez pas de vous abonner  à notre chaîne YouTube, Forum, Newsletter à  s’inscrire, à partager notre article et de laisser un petit commentaire. Si vous n’arrive pas résoudre avec les étapes ci-dessus, s’il vous plaît décrire votre problème en bas.